Une tornade de très faible intensité (haut de l'échelon EF0), est observée au confluent du Lot et de la Garonne, à Aiguillon (Lot-et-Garonne) le 29 mai 2013 vers 17h50 locales. Le tourbillon, qui a été vu, s'est rapidement évanoui au bout de quelques centaines de mètres.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Tornade d'Aiguillon (47) le 29 mai 2013intensité maximale :  EF0, soit des vents estimés de 105 km/h à 135 km/h
* distance parcourue : 400 mètres
* largeur moyenne : 20 mètres

* commune traversée : AIGUILLON (Vinzelles)
* département : LOT-ET-GARONNE (47)
* altitude moyenne du terrain : 33 mètres
* type de terrain : terres arables hors périmètre d'irrigation, systèmes culturaux et parcellaires complexes

* principaux dégâts : végétation endommagée dans un champ; structure d'une serre (avec arceaux solidement implantés dans le sol) partiellement enlevée; peupliers de dimension faible à moyenne, couchés; quelques débris signalés dans la colonne
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen. 
 

Parcours de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Une "masse conique" constituée de feuilles et de débris

La tornade d'Aiguillon du 29 mai 2013 a été vue par Frédéric Princic, propriétaire de la serre sinistrée du hameau de Vinzelles. Ce dernier nous livre le témoignage suivant : "J'étais en voiture à quelques dizaines de mètres du hangar (hameau de Vinzelles); après un épisode de grêle, j'ai soudain aperçu une masse conique constituée de feuilles et de débris qui circulait à vive allure. Elle était reliée au nuage. Exactement comme ce que l'on a vu aux Etats-Unis ces jours derniers. Le tourbillon circulait dans le sens inverse des aiguilles d'une montre et a aspiré la serre [certains éléments ont été projetés à plus de 5 mètres de hauteur]. Imaginez si j'avais été présent sur le site au moment du phénomène! Etrangement, les infrastructures ou les habitations présentes à proximité n'ont subi aucun dommage.

J'ai su par un habitant situé à 2 kilomètres environ qu'il avait reçu des débris; il se pourrait qu'ils proviennent de la zone sinistrée."

Afin de reconstituer la trajectoire exacte de la tornade, une enquête de terrain complémentaire a été effectuée par Christophe Ferré pour Keraunos. Le phénomène semble s'être constitué peu après la rivière du Lot, en direction du sud-est. Sur les 400 mètres de trajectoire parcourue, le tourbillon a provoqué quelques dégâts sur une largeur de 20 mètres. Les dégâts observés sur la serre de Vinzelles, même s'ils paraissent spectaculaires, ont été renforcés par la disposition de la couverture en tôles qui a offert une très grande prise au vent.
 
Champ de luzerne endommagé (premiers dégâts visibles) :
Tornade d'Aiguillon (47) le 29 mai 2013. (c) KERAUNOS
© Christophe Ferré - KERAUNOS
 
 
Structure d'une serre (avec arceaux solidement attachés) partiellement arrachée; quelques débris ont été emportés par la tornade :
Tornade d'Aiguillon (47) le 29 mai 2013. Serre détruite. (c) KERAUNOS
© Christophe Ferré - KERAUNOS
 
 
 
Peupliers adultes (ils n'étaient pas sains de pied) couchés (dont l'un à contresens du flux) :
 Tornade d'Aiguillon (47) le 29 mai 2013. (c) KERAUNOS
© Christophe Ferré - KERAUNOS
 

Branches cassées sur un arbre feuillu :

Tornade d'Aiguillon (47) le 29 mai 2013. (c) KERAUNOS
© Christophe Ferré - KERAUNOS
  

Analyse de la situation météorologique

La configuration synoptique associée à la tornade d'Aiguillon est dominée par la présence sur la France d'un vaste minimum d'altitude qui pilote un flux de nord-ouest modérément rapide sur le sud du pays. Le radiosondage réalisé à Bordeaux ce 29 mai 2013 à 14h locales (ci-dessous à gauche) est le plus proche du lieu de la tornade et le plus représentatif compte tenu de sa position par rapport au flux. On note une instabilité marquée, avec une MUCAPE/SBCAPE de 775 J/kg et une MLCAPE de 340 J/kg. Le MULI atteint -3 K et le TTI dépasse 55. Ce profil propice à une convection profonde et orageuse est par ailleurs modérément cisaillé en profondeur (14 m/s sur l'épaisseur 0-6 km) et doté d'une hélicité relative surtout concentrée dans les 2 premiers kilomètres de l'atmosphère (80 m²/s²).
En surface, le contexte est faiblement dépressionnaire sur Midi-Pyrénées au moment de la tornade, en marge d'un minimum positionné au nord de Nice (voir ci-dessous à droite).
 
Radiosondage de Bordeaux du 29 mai à 14h locales. (c) KERAUNOS     Carte pointée du 29 mai 2013 à 20h locales. Réseau SYNOP. (c) KERAUNOS
 
 

Coupure de presse

Le journal Sud-Ouest consacre un article à cette tornade dans son édition du 31/05/2013:
 
Une mini-tornade à Vinzelles

Mercredi, vers 17h45, Frédéric Princic, agriculteur-aviculteur à Vinzelles, près d’Aiguillon, a vécu 30 secondes angoissantes.

Un impressionnant coup de vent a soulevé la moitié d’un hangar en tôle de 450 m². La couverture de la serre a été arrachée et est retombée une dizaine de mètres plus loin. Le tourbillon de la mini tornade a aspiré la structure jusqu’à 5 mètres de hauteur. Quelques instants auparavant, l’agriculteur vaquait à ses occupations sur les lieux saccagés.