Une tornade de faible intensité (EF1) se forme sur le Bas Caumont (département de l'Eure) avant de traverser la Seine et la commune de Saint-Pierre-de-Manneville (Seine-Maritime), le 7 juillet 2012 vers 15h40 locales. Le phénomène est le troisième survenu en France durant cette journée, parmi quatre tornades au total. Une première est survenue dans le Calvados, une seconde dans l'Oise, enfin une quatrième à nouveau dans le Calvados. Une telle occurrence n'avait pas été observée en France depuis janvier 2007.   

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés de 135 km/h à 175 km/h
* distance parcourue : 3,2 kilomètres
* largeur moyenne :  50 mètres (maximum de 100 mètres)

* communes traversées : CAUMONT, SAHURS, SAINT-PIERRE-DE-MANNEVILLE
* départements : EURE (27), SEINE-MARITIME (76)
* altitude moyenne du terrain : 16 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu ; territoires agricoles ; prairies ; forêts mélangées ; cours et voies d'eau 

* principaux dégâts : une toiture d'habitation traditionnelle éventrée, arbres de grande dimension déracinés (séquoias, châtaigniers), certains arbres brisés net, ballots de paille déplacés sur une faible distance, couvertures d'habitations endommagées, tôles d'un hangar envolées 

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Vidéo de la tornade

La tornade a pu être filmée lorsqu'elle commence à traverser la Seine, à hauteur de Caumont. Les aspirations causées par le tourbillon dans sa périphérie immédiate sont bien visibles.
 
A ce jour, il s'agit de la seule tornade contemporaine dont l'influence sur un cours d'eau ait pu être filmée en France.

 
 
 
 
 

Photographies des dégâts

Une enquête de terrain menée par Grégoire YVON et Thibault CORMIER pour KERAUNOS confirme le passage d'une tornade sur une trajectoire totale de plus de 3 kilomètres.
 
Le point de départ de la tornade a pu être localisé grâce à la vidéo prise sur les bords de Seine au niveau du Bas Caumont. Les dégâts observés présentent les caractéristiques d'une tornade d'intensité EF1. Localement ils atteignent le haut de l'échelon, notamment sur le secteur de la Mare Manneville où la toiture d'une longère a particulièrement souffert.
 
CAUMONT (Eure) - Le Bas Caumont - Premiers dégâts mineurs sur la végétation: 
© G. YVON / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents
 
CAUMONT (Eure) - Le Bas Caumont - Arbres déracinés ou brisés net:
© G. YVON / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents
 
SAHURS (Seine-Maritime) - végétation endommagée à proximité de la Seine:
© G. YVON / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents
 
SAINT-PIERRE-DE-MANNEVILLE (Seine-Maritime) - Rue de Bas - Deux peupliers brisés net:
© G. YVON / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents
 
SAINT-PIERRE-DE-MANNEVILLE (Seine-Maritime) - Rue de Bas - Longère de la Mare Manneville éventrée:
 
SAINT-PIERRE-DE-MANNEVILLE (Seine-Maritime) - Route de Sahurs - Hangar d'une ferme endommagé: 
© G. YVON / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents
 
SAINT-PIERRE-DE-MANNEVILLE (Seine-Maritime) - Arbre déraciné:
SAINT-PIERRE-DE-MANNEVILLE (Seine-Maritime) - Forêt domaniale de Roumare - Châtaigniers couchés (tornade en phase de dissipation):
© G. YVON / KERAUNOS / Observatoire Français des Tornades et des Orages Violents
 
 SAINT-PIERRE-DE-MANNEVILLE (Seine-Maritime) - Ballot de paille retrouvé dans un champ de maïs:

Contexte météorologique

La situation météorologique qui prévalait ce 7 juillet 2012 a permis le développement d'orages ponctuellement forts. Le détail de la configuration météorologique est présenté sur cette page.