Le 14 octobre 2012, vers 15h00 locales, une tornade de faible intensité (EF1) parcourt le territoire de Ligré, dans le département de l'Indre-et-Loire. Le phénomène est confirmé grâce au précieux témoignage et aux investigations du maire de la commune.
 
La tornade de Ligré s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 4 cas pour la journée du 14 octobre 2012, dont celui de Saint-Hilaire-le-Vouhis (Vendée), des Pennes-Mirabeau (Bouches-du-Rhône) et de la Croix-Valmer (Var).
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade EF1 de Breuillet (17) du 28 février 2014* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 et 175 km/h
* distance parcourue : 700 mètres
* largeur moyenne : 100 mètres

* commune traversée : LIGRÉ (le Rouilly, la Grande Cheminée)
* département : INDRE-ET-LOIRE (37)
* altitude moyenne du terrain : 74 mètres
* type de terrain : systèmes culturaux et parcellaires complexes

* principaux dégâts : arbres arrachés, dont deux gros figuiers ; toitures en tôles arrachées ; toitures d'habitations endommagées (chutes de tuiles, charpentes soulevées) ; mur effondré sur une grange solidement bâtie (murs en briques, toiture avec charpente)
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte: Géoportail)
 

Un couloir bien délimité

C'est une tornade de faible intensité (EF1) qui a été aperçue au Sud-Ouest de Ligré, entre les secteurs du Rouilly et de la Grande Cheminée. Le compte-rendu de la mairie de Ligré fait part de témoignages qui assurent avoir distingué un tourbillon de vent. Le relevé des dommages au niveau du sol permet d'isoler un couloir large de 100 mètres environ, sur un parcours de 700 mètres.
 
Les dégâts les plus remarquables sont observés dans la rue de Rouilly, où la tornade a arraché le toit en tôles ondulées et la charpente en bois d'un hangar, dont la superficie représente 120 m² environ. Le mur de pierre, haut de plus de 3 mètres, s'est quant à lui partiellement effondré sur la route [La Nouvelle République du 15 octobre 2012].

© La Nouvelle République


Ailleurs, dans les deux hameaux frappés par la tornade, des arbres ont été arrachés (dont deux gros figuiers), des toitures en tôles arrachées, des toitures d'habitations endommagées avec chutes de tuiles et charpentes soulevées.