Une tornade de faible intensité (EF1) traverse l'est du département du Calvados le 7 juillet 2012, vers 18h15 locales. Le phénomène, qui a été vu et photographié, a frappé dix territoires communaux distincts avant de s'évanouir sur un coteau qui surplombe la vallée de l'Orbiquet. Il est également le dernier d'une série de quatre tornades, dont la première est également survenue dans le Calvados, la seconde dans l'Oise, et la troisième en Seine-Maritime. Une telle occurrence n'avait pas été observée en France depuis janvier 2007.

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés de 135 km/h à 175 km/h
* distance parcourue : 14 kilomètres
* largeur moyenne :  100 mètres (maximum de 200 mètres)

* communes traversées :  LIVAROT, SAINTE-MARGUERITE-DES-LOGES, LE MESNIL-GERMAIN, CHEFFREVILLE-TONNENCOURT, FERVAQUES, AUQUAINVILLE, PRETREVILLE, SAINT-CYR-DU-RONCERAY, SAINT-PIERRE-DE-MAILLOC, LA CHAPELLE-YVON
* département : CALVADOS (14)
* altitude moyenne du terrain : 140 mètres
* type de terrain : terres arables hors périmètre d'irrigation ; prairies ; forêts de feuillus

* principaux dégâts : toitures d'habitations endommagées (>20%), une toiture de dépendance solidement bâtie entièrement arrachée, un véhicule automobile déplacé de 2 mètres, arbres feuillus déracinés ou brisés à mi-hauteur, conifères brisés net, arbres fruitiers couchés ou brisés, projections de débris (tuiles, planches) à grande distance, champs de maïs couchés ou présentant des plants déracinés, bétonnière soulevée, autres objets lourds aspirés par la tornade et emportés à faible distance, mangeoire à bestiaux déplacée de 50 mètres, un catamaran déplacé, des tuiles en ardoises fichées dans un mur

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 
La trajectoire suivie par cette tornade est presque exclusivement linéaire, à l'exception du périmètre de Cheffreville-Tonnencourt et de Fervaques où le tracé présente des déviations plus marquées, comme le montre le détail de trajectoire ci-dessous:
 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Photographie du phénomène

La tornade de Fervaques a pu être photographiée durant sa phase de dissipation. Sur le cliché, on aperçoit un tube mince et allongé qui ne semble plus toucher le sol : 
  
© Marie-Agnès LAHAYE

Dix communes touchées

Une enquête de terrain menée pour KERAUNOS par Thilbault CORMIER confirme le passage d'une tornade sur une trajectoire totale de 14 kilomètres. Les dégâts, plus ponctuels sur les cinq premiers kilomètres, deviennent ensuite plus continus jusqu'à la dissipation du phénomène.

Les dommages les plus sévères sont observés dans le nord de la commune de Fervaques, ainsi que dans le commune de Saint-Pierre-de-Mailloc. Certains de ces dommages se situent sur le haut de l'échelon EF1 (toiture de dépendance arrachée, véhicule déplacé, soulèvement d'objets lourds de type bétonnière - poids de 100 à 150 kg).  
 
SAINTE-MARGUERITE-DES-LOGES - Véhicule endommagé par la projection d'un catamaran:
     
© Thibault CORMIER
 
SAINTE-MARGUERITE-DES-LOGES - Toiture endommagée:
© Thibault CORMIER
 
SAINTE-MARGUERITE-DES-LOGES - Tuile en ardoises fichée dans un mur:
© Thibault CORMIER
 
CHEFFREVILLE-TONNENCOURT - Arbres fruitiers couchés :
© Thibault CORMIER
 
CHEFFREVILLE-TONNENCOURT - Toitures endommagée et gouttière sectionnée :
© Thibault CORMIER
 
FERVAQUES - Arbres sectionnés :
© Thibault CORMIER
 
FERVAQUES - Trace au sol laissée par la tornade au travers des champs :
© Thibault CORMIER
 
FERVAQUES - Dépendance agricole à structure en bois, partiellement détruite et entièrement détuilée :
© Thibault CORMIER
 
 FERVAQUES - Toiture d'habitation partiellement détuilée :
© Thibault CORMIER
 
FERVAQUES - Mangeoire déplacée et renversée :
© Thibault CORMIER
 
 FERVAQUES - Arbre fruitier partiellement sectionné :
© Thibault CORMIER
 
SAINT-PIERRE-DE-MAILLOC - Toiture arrachée sur petite construction solidement bâtie :  
 © Thibault CORMIER
 
 LA CHAPELLE-YVON - Toiture en tôle arrachée d'une habitation voisine et projetée à faible distance :
 © Thibault CORMIER

Contexte météorologique

La situation météorologique qui prévalait ce 7 juillet 2012 a permis le développement d'orages ponctuellement forts. Le détail de la configuration météorologique est présenté sur cette page.