Une tornade de très faible intensité (EF0) parcourt la commune de Draguignan (Var), le 4 septembre 2011, à 15h00 locales. Le phénomène a pu être filmé.

Il est à noter que la commune de Draguignan a déjà été touchée par une tornade EF1 le 8 mai 1863.

Principales caractéristiques de la tornade

intensité maximale : EF0, soit des vents estimés de 105 km/h à 135 km/h
distance parcourue : indéterminée
largeur moyenne : indéterminée

commune traversée : DRAGUIGNAN (Pont-d'Aups, la Garrigue)
département : VAR (83)
altitude moyenne du terrain : 190 mètres
type de terrain : tissu urbain discontinu, vignobles

principaux dégâts : mobilier de jardin emporté, un olivier couché, grosses branches d'arbres cassées, un muret abattu, tuiles envolées

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 © Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Photographie des dégâts

Les dommages, mineurs, n'ont pu être photographiés de manière exhaustive. Le cliché ci-dessous illustre toutefois le type de dégâts observés :

  

Coupure de presse

Var Matin évoque le phénomène dans son édition du 5 septembre 2011 :

Une mini-tornade a ébranlé hier vers 15 heures les quartiers environnants du Pont d'Aups à Draguignan, sans causer de victimes

«Cela a fait comme un tourbillon de plusieurs dizaines de mètres qui emportait les tables et les chaises du jardin, je n'avais jamais vu ça », raconte Pierre Esquier, qui possède la maison la plus abîmée.

Dégâts importants

Le phénomène, qui a traversé les secteurs du Clos de l'Ange et du chemin de la Garrigue a nécessité l'intervention d'une vingtaine de sapeurs-pompiers qui ont eu pour mission la mise en sécurité et le bâchage de plusieurs toitures.

Quatre villas seraient particulièrement touchées par la tornade. Des arbres ont été déracinés (un olivier trentenaire a été mis à terre), des branches ont été arrachées et se sont envolées. Un mur, construit en bordure d'une propriété a été littéralement coupé en deux. Plus loin, un poteau électrique a été abattu.

Phénomène exceptionnel

« La tornade est passée très rapidement, ça a duré environ une minute, mais elle a eu le temps de provoquer des dommages », déplore un riverain. Tous témoignent d'un phénomène extrêmement localisé.

« Regardez, ma maison a été touchée, alors que celle de mon voisin n'a rien », remarque Pierre Esquier.

D'une façon générale, une tornade (de l'espagnol tornado, dérivé du verbe tornar, tourner) est un vortex (tourbillon) de vents extrêmement violents, prenant naissance à la base d'un nuage d'orage (cumulonimbus). Toute l'après-midi, Draguignan s'est trouvée sous des orages et des pluies parfois violentes. Les dégâts ont été peu importants, excepté l'épisode de la mini-tornade, qualifié en substance de plutôt rare par les pompiers.