Le 25 février 2010, vers 19h10 locales, une tornade de faible intensité (EF1) s'est abattue sur le département de la Haute-Vienne. Ayant pris naissance en bordure d'autoroute, le tourbillon, vu par un témoin, a provoqué des dégâts sur la végétation et des habitations du lieu-dit la Bussière Rapy, à Saint-Amand-Magnazeix.

Principales caractéristiques de la tornade

intensité maximale : EF1, soit des vents estimés de 135 km/h à 175 km/h
distance parcourue : 1 kilomètre
largeur moyenne : 20 mètres

commune traversée: SAINT-AMAND-MAGNAZEIX (la Bussière Rapy)

département : HAUTE-VIENNE (87)
altitude moyenne du terrain : 320 mètres
type de terrain : prairies ; systèmes culturaux et parcellaires complexes

principaux dégâts : saules et chênes arrachés et vrillés, trois toitures fortement endommagées, dont une en tôle arrachée avec la charpente et une avec plus de la moitié de la charpente arrachée.

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, 
mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade



© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

"Comme un avion qui s'écrasait"

La tornade de Saint-Amand-Magnazeix a été aperçue par un témoin qui circulait sur l'autoroute A20, au moment où le tourbillon a touché terre. Le point de départ et le lieu de dissipation du phénomène, qui ont pu nous être communiqués par ce même témoin, ont permis de valider une trajectoire d'environ 1 kilomètre.

Dans son édition du 26 février, le Populaire du Centre a pu recueillir plusieurs témoignages qui confirment l'extrême brièveté du phénomène : « J'ai été secouée pendant une bonne heure après ça », témoigne Marcelle, une retraitée. « Ça a fait un grand boum, comme un avion qui s'écrasait ». « Regardez, la mini-tornade est passée juste là, a touché cette maison et a épargné celle qui était juste à côté. Comme un tourbillon très bref et très violent » expliquaient Jean-Claude et Patrice Desmoulin. « On va avoir un peu de boulot. »

Les dégâts se concentrent principalement sur le hameau de la Bussière Rapy, comme l'illustre la carte synthétique suivante où les dommages sont observés sur une bande de terrain large de 20 mètres


Le relevé des dommages permet de classer cette tornade en intensité EF1 : saules et chênes arrachés et vrillés, trois toitures fortement endommagées (dont l'une avec plus de la moitié de la charpente arrachée).

Cartes d'analyse météorologique

 
 
 
 

Coupure de presse

Le Populaire du Centre fait part de cet événement dès le lendemain:

Une mini-tornade s'est abattue jeudi soir, sur la commune de Saint-Amanand-Magnazeix, au nord de la Haute-Vienne.

Les intempéries avaient été annoncées par Météo France mais les conséquences ont plus particulièrement été ressenties de manière hyperlocalisée sur Saint-Amand, plus précisément au lieu-dit « Bussière Rapy ». « Plusieurs granges et maisons d'habitations ont été touchées témoigne Jean-Luc Massard, habitant de la commune. Ça n'a duré que 15 ou 30 secondes mais c'était très violent. Sur le coup, on se demandait ce qu'il se passait ».

La toiture d'une habitation a été soufflée et la partie supérieure d'une cheminée ainsi que quelques tuiles se sont effondrées. « J'ai été secouée pendant une bonne heure après ça », témoigne Marcelle, une retraitée. « Ça a fait un grand boum, comme un avion qui s'écrasait. »

En inspectant les lieux, certains ont également été surpris de voir des arbres arrachés. « Regardez, la mini-tornade est passée juste là, a touché cette maison et a épargné celle qui était juste à côté. Comme un tourbillon très bref et très violent » expliquaient Jean-Claude et Patrice Desmoulin. « On va avoir un peu de boulot ».

Pendant que des agents EDF travaillaient à remettre en état les lignes, la factrice se sentait un peu décontenancée. Elle s'est approchée des habitants. « Dites-moi, je cherche votre boîte aux lettres. Mais elle a dû être soufflée par les vents. » Elle distribuait le courrier, de la main à la main. L'occasion pour tout le monde de passer un peu de temps ensemble, à discuter des événements de la veille.