Le 12 juillet 2010, vers 17h30 locales, une tornade de très faible intensité (EF0) frappe le nord-ouest de Meaux (Seine-et-Marne). Le phénomène, qui a duré plus de 15 minutes, a été observé par plusieurs témoins. Le tourbillon a été entre autres aperçu depuis la tour de contrôle de l'aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

Principales caractéristiques de la tornade

intensité maximale : EF0, soit des vents estimés de 105 km/h à 135 km/h
distance parcourue : 6 kilomètres
largeur moyenne : indéterminée

communes traversées: LE PLESSIS-AUX-BOIS (le Parc), LE PLESSIS-L'ÉVÊQUE, [MONTHYON (Carrières)], GESVRES-LE-CHAPITRE (Fescheux)

département : SEINE-ET-MARNE (77)
altitude moyenne du terrain : 115 mètres
type de terrain : terres arables hors périmètres d'irrigation, extraction de matériaux

principaux dégâts :  tôles soulevées sur une ferme du lieu-dit Fescheux ; pergola, tuiles et branches d'arbres cassées et transportées dans le secteur du Plessis-l'Evêque, déplacement d'un toboggan

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, 
mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.

Parcours de la tornade

 

© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Illustrations de tornade

La tornade de Gesvres-le-Chapitre a fait l'objet d'un grand nombre de photographies et de vidéos, comme le montrent les illustrations suivantes prises au nord de Meaux :

   
©  L. Griffault

Les clichés ci-dessous ont été capturés depuis le Plessis-l'Evêque en direction de Monthyon. On y aperçoit un tuba très allongé qui se rapproche fortement du sol :

 © Jérémy et Allison Hagège

 © Jérémy et Allison Hagège

Le cliché ci-dessous a été capturé depuis le lieu-dit la Basté (commune du Plessis-aux-Bois). Un buisson est visible : 
 
 © Emilie Roche

Des dégâts irréguliers

La tornade de Gesvres-le-Chapitre semble avoir adopté un comportement quelque peu irrégulier : à la lumière des vidéos et des photographies disponibles, on s'aperçoit que le contact au sol est ponctuel, voire absent, entre le Plessis-l'Evêque et les carrières de Monthyon. Ensuite, un buisson est parfaitement visible à l'approche de la ferme de Fescheux.

La tornade a parcouru 6 kilomètres à travers champs. Quelques habitations du Plessis-l'Evêque ont été frôlées (quelques tuiles enlevées, du mobilier de jardin emporté et quelques branches cassées) ainsi qu'un petit champ de luzerne. La ferme de Fescheux n'a pas été directement atteinte, même si la tornade l'a traversée en projetant en l'air quelques tôles. Des portions de champs de blé sont régulièrement affectées sur la trajectoire de la tornade, y-compris après la ferme, mais on ne peut lier directement cet état avec le phénomène (une averse de pluie ou une bourrasque sont en mesure de coucher des blés).

Par ailleurs, l'absence de sillon clair dans les champs et le comportement instable de la tornade empêchent de définir une largeur avec précision.

Cartes d'analyse météorologique

 
 
 
 

Vidéo du phénomène

 
Une vidéo de la tornade, avant qu'elle ne provoque des dégâts sur une ferme de Fescheux est disponible ici.