Le 4 septembre 2009, à 16h35 locales, une tornade de faible intensité (EF1) est observée dans une exploitation horticole de Rosières-aux-Salines, en Meurthe-et-Moselle. Le phénomène, confirmé par un témoignage, endommage plusieurs serres.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Rosières-aux-Salines (54) du 4 septembre 2009* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés de 135 à 175 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : ROSIÈRES-AUX-SALINES (ZI des Sables)
* département : MEURTHE-ET-MOSELLE (54)
* altitude moyenne du terrain : 225 mètres
* type de terrain : zones industrielles et commerciales

* principaux dégâts : 1 500 m² de serre bâchée envolés, 2 500 m² de serre en verre détruits (dans les deux cas la structure a tenu bon), bacs de 150 kg traînés sur une distance d'environ 80 mètres, projections de débris de verre à distance
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de Rosières-aux-Salines (Meurthe-et-Moselle) du 4 septembre 2009. © KERAUNOS (fond de carte : Géoportail)
© KERAUNOS (fond de carte : Géoportail)
 

Un contact au sol très bref dans la vallée de la Meurthe

Une enquête de terrain a été effectuée par V. Quennouelle sur le site sinistré de la Zone Industrielle des Sables. Dans une exploitation horticole, environ 1 500 m² de serre bâchée se sont envolés, et 2 500 m² de serre en verre ont été détruits. Les vents ont même déplacé des bacs de près de 150 kg sur environ 80 mètres de distance. Des débris de verre ont également transpercé le toit de l'usine, des tôles en fibrome, des façades et du double vitrage.
 
Plusieurs personnes présentes sur le site au moment du phénomène, en ont retracé la chronologie. Il y a d’abord eu une pluie de faible intensité, puis d’intensité modérée, enfin une très forte pluie suivie d’un vent tourbillonnant avec un cône jaunâtre qui est apparu avec un bruit de type roulette de dentiste ou débrousailleuse. Tout a cessé après le phénomène.
 
Le phénomène présente les caractéristiques d'une tornade d'intensité EF1 compte-tenu des dégâts observés. En l'absence de dommages relevés de part et d'autres de l'exploitation, la trajectoire détaillée du phénomène n'a pu être établie. La tornade pourrait s'être constituée à proximité de la Meurthe, mais la nature peu végétalisée et inaccessible du terrain n'ont pas permis de le certifier.
 

Coupure de presse

Le phénomène est relaté dans le journal Le Républicain Lorrain du 5 septembre 2009: