Une tornade de faible intensité (EF1) s'est abattue le 24 novembre 2008, vers 2h30 locales, à Saint-Cyr-sur-Mer, dans le Var. Le phénomène s'est déroulé durant un épisode venteux particulièrement violent sur le département.

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés de 135 km/h à 175 km/h
* distance parcourue : 600 mètres sur la terre ferme (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : SAINT-CYR-SUR-MER (Saint-Louis, port des Lecques, Madrague)
* département : VAR (83)
* altitude moyenne du terrain : 15 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu, forêt de conifères

* principaux dégâts : grosses branches cassées ; nombreux résineux centenaires déracinés, dont un cèdre de 15 mètres ; toitures partiellement endommagées (>20% du toit) ; voilier déplacé de plusieurs mètres ; mâts d'éclairage public arrachés

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 
 

Parcours de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Un coup de vent terrifiant, tel un tremblement

C'est une tornade d'intensité EF1 qui a traversé de part en part le port et la plage des Lecques. Un habitant du quartier de Saint-Louis raconte : « Vers 2h30, j'ai été réveillé par quelques épisodes de pluie et d'orages. Puis un coup de vent terrifiant, tel un tremblement. Il n'a duré que quelques secondes. Plusieurs pins centenaires du Cap Saint-Louis ont été très rapidement déracinés, causant de nombreux dégâts. J'espère simplement que ces dégâts seront classés en catastrophe naturelle » [Var-Matin du 25 novembre 2008].

En poursuivant sa course, la tornade traverse le nouveau port des Lecques, où un voilier stocké dans un chantier est déplacé de quelques mètres. Aux abords du port, des conifères sont endommagés et l'éclairage public est arraché par le vent. A l'opposé de la plage des Lecques, près de la Madrague, la tornade fait tomber des arbres centenaires, comme l'indique Mireille Cruz : "J'ai assisté à la chute de mon cèdre d'une quinzaine de mètres. Heureusement, il n'a pas touché mon habitation, ce qui malheureusement n'a pas été le cas pour certains autres habitants de la ville, mais la soudaineté d'une telle tornade a toujours un côté effrayant."

En l'absence d'enquête de terrain, la distance totale parcourue par cette tornade reste indéterminée. Une trajectoire de 600 mètres peut être retenue sur la terre ferme, mais elle apparaît comme un minimum, dans la mesure où 80 habitations ont été sinistrées suite à l'événement.
 
Grosses branches cassées sur un arbre résineux de bonne taille:
 
© Archives VAR-MATIN
 

Coupure de presse

Le quotidien régional Var-Matin fait part de la tornade dans deux éditions, dont celle du 25 novembre 2008: