Une tornade de faible intensité (EF1) a touché deux communes du Trégor (Côtes-d'Armor) le 27 juillet 2005, à 21h45 locales. Le phénomène, qui a été vu, a été relayé par la presse régionale.
 
La tornade de Plouaret s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 3 cas certains pour les journées des 27 et 28 juillet 2005 (24 heures glissantes), dont celui d'Ivoy-le-Pré et de Sagonne (Cher).
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 5,2 kilomètres
* largeur moyenne : 100 mètres

* communes traversées : PLOUARET (gare, Lan Aman, Saint-Yves, Croajou), LE VIEUX-MARCHÉ (le Run), PLOUARET (Crec'h ar Vilin)
* département : CÔTES-D'ARMOR (22)
* altitude moyenne du terrain : 115 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu, territoires agricoles

* principaux dégâts : cinq toitures en partie arrachées ; quelques arbres feuillus déracinés ou vrillés (dont certains de bonne taille) ; arbre d'une hauteur de 4 mètres et d'un diamètre de 25 cm sectionné à la base et retrouvé 60 mètres plus loin ; tôles projetées à plus de 200 mètres (passant par dessus les maisons) et retrouvées plantées dans les champs ; meules de foin, empilées dans un hangar, renversées ; arbres fruitiers déracinés ou brisés, champs de maïs endommagés ; ligne électrique de 20 000 Volts à terre (chute indirecte) ; voiture à l'arrêt déplacée (sur une distance inconnue) ; portail métallique arraché et tordu

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de Plouaret (Côtes-d'Armor) du 27 juillet 2005
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Une "colonne noire qui tournait sur elle-même"

La tornade de Plouaret du 27 juillet 2005 a parcouru une trajectoire totale de 5,2 kilomètres à travers deux territoires communaux distincts. L'axe de dégâts, d'une largeur de 100 mètres, présente de nombreuses irrégularités et la trajectoire de la tornade n'apparaît pas linéaire. Cette situation peut être liée au faible relief.

La nature du phénomène est confirmée par une enquête de terrain, et par des témoins interrogés sur place qui ont pu livrer leurs observations. Ainsi, une famille témoigne : « Nous avons entendu un grondement, comme un troupeau de chevaux au galop. Nous sommes sortis sur la terrasse et de l'autre côté de la haie, on a vu une énorme masse qui avançait, une colonne noire qui tournait sur elle-même ».
 
Tornade EF1 de Plouaret (Côtes-d'Armor) du 27 juillet 2005 - Arbre déraciné (c) meteoscope.free.fr   Tornade EF1 de Plouaret (Côtes-d'Armor) du 27 juillet 2005 - Arbre vrillé (c) meteoscope.free.fr   Tornade EF1 de Plouaret (Côtes-d'Armor) du 27 juillet 2005 - Toiture faiblement endommagée et antenne pliée (c) meteoscope.free.fr
© meteoscope.free.fr

Les dégâts sont généralisés et atteignent le niveau d'intensité EF1 : cinq toitures en partie arrachées ; quelques arbres feuillus déracinés ou vrillés (dont certains de bonne taille) ; arbre d'une hauteur de 4 mètres et d'un diamètre de 25 cm sectionné à la base et retrouvé 60 mètres plus loin ; tôles projetées à plus de 200 mètres (passant par dessus les maisons) et retrouvées plantées dans les champs ; meules de foin, empilées dans un hangar, renversées ; arbres fruitiers déracinés ou brisés, champs de maïs endommagés ; ligne électrique de 20 000 Volts à terre (chute indirecte) ; voiture à l'arrêt déplacée (sur une distance inconnue) ; portail métallique arraché et tordu.
 

Coupure de presse

Le phénomène est repris par le quotidien régional Ouest-France dans son édition du 29 juillet 2005:
 
L'orage provoque une tornade à Plouaret

Des dégâts dans un couloir de cent mètres et sur environ deux kilomètres

Mercredi soir, vers 21h45, une tornade s'est abattue sur Plouaret, dans le Trégor. Trois cents abonnés ont été privés de courant, des toitures en partie arrachées, des arbres déracinés et des champs dévastés. Les violents orages ont également causé des inondations à Lannion et dans les communes proches.

Mercredi soir, il est 21h et la pluie n'en finit pas de tomber sur le Trégor. À Lannion, à Ploubezre, à Ploumilliau, les pompiers ne savent pas encore qu'ils sortiront une soixantaine de fois dans la nuit pour des inondations. Mais à 21h45, près de Plouaret sur la route de Lannion, c'est une tornade qui surprend les habitants. La famille Thivend témoigne : « Nous avons entendu un grondement, comme un troupeau de chevaux au galop. Nous sommes sortis sur la terrasse et de l'autre côté de la haie, on a vu une énorme masse qui avançait, une colonne noire qui tournait sur elle-même ».

Un tourbillon de plusieurs dizaines de mètres de haut sur une centaine de mètres de large s'est abattu sur les villages de Lan-Aman, Saint-Yves, Croajou et Le Rhune, à la sortie de Plouaret. Cette tornade est le résultat de vents violents (plus de 100 km/h) qui se sont formés sous un énorme cumulo-nimbus en créant un tourbillon et en aspirant vers le haut les poussières et les objets trouvés sur leurs passages.