Une tornade de faible intensité (EF1) est observée dans le Pas-de-Calais le 10 août 2006, vers 21h30 locales. Le phénomène s'est constitué dans un ciel de traîne. La tornade, qui a été vue, a été évoquée dans la presse régionale.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Penin (62) du 10 août 2006* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 4,5 kilomètres
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : PENIN (village, Doffine), IZEL-LÈS-HAMEAUX
* département : PAS-DE-CALAIS (62)
* altitude moyenne du terrain : 125 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu, terres arables hors périmètres d'irrigation, prairies

* principaux dégâts : grosses branches cassées, aspirées et retombées une centaine de mètres plus loin ; toitures endommagées (>20%) ; projection de tuiles, de tôles et de branches à plusieurs dizaines de mètres

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF,
mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen. 
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de Penin (62) du 10 août 2006© Keraunos (fond de carte: Géoportail)
  

Un entonnoir gris clair

La tornade de Penin du 10 août 2006 a fait l'objet d'un article très détaillé par le quotidien régional La Voix du Nord qui mentionne le phénomène dans son édition du 12 août 2006. Les éléments contenus dans l'article permettent de confirmer le passage d'une tornade sur une trajectoire de 4,5 kilomètres entre Penin et Izel-lès-Hameaux, selon un sens de déplacement de l'Ouest/Nord-Ouest vers l'Est/Sud-Est. En l'occurrence, le phénomène a été vu par Bertrand Flippe, adjoint au maire de Penin.  
 
Une mini tornade s'est abattue, jeudi soir, sur Penin

Jeudi soir, vers 21h30, une mini tornade s'est abattue dans la région de Penin. Une bonne dizaine de maisons ont été endommagées.

Ce que raconte Bertrand Flippe, adjoint au maire à Penin, ressemble à un scénario de film. Pourtant, c'est bel et bien ce qui est arrivé, jeudi soir, dans son village. «De gros nuages noirs venant d'Averdoingt ont commencé à tourner sur eux-mêmes, explique l'élu. Puis, un entonnoir gris clair s'est formé. Il a tout aspiré sur son passage: les tuiles, les tôles, les branches d'arbres, et tout est retombé une centaine de mètres plus loin.»

Aussitôt, Bertrand Flippe prend sa voiture et s'en va suivre la mini tornade. «C'était très impressionnant, mais j'ai dû m'arrêter car des arbres tombaient à quelques mètres de ma voiture.» Outre le village de Penin, le hameau de Doffines et Izel-lès-Hameaux ont été touchés. Hier, un agent d'assurance expliquait que pour que la garantie fonctionne «il faut que le vent ait été enregistré au moins à 100 km/h ou que ce phénomène météorologique ait été constaté dans un rayon de 5 km».