Une tornade de faible intensité (EF1) s'est abattue sur la commune de Crécy-sur-Serre (Aisne), le 1er juin 2008 vers 20h40 locales. Le phénomène, assez fortement médiatisé, a été confirmé par plusieurs témoins qui ont pu photographier le tourbillon.

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés de 135 km/h à 175 km/h
* distance parcourue : 1 kilomètre (distance minimale certaine)
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : CRÉCY-SUR-SERRE
* département : AISNE (02)
* altitude moyenne du terrain : 75 mètres
* type de terrain : terres arables hors périmètres d'irrigation, tissu urbain discontinu

* principaux dégâts : toitures endommagées, grange effondrée, débris de toute sorte emportés

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

Photographies de la tornade

La tornade de Crécy-sur-Serre a été photographiée par C. Louis, depuis la rue d'Elva, située à l'Ouest du village. La finesse du cône à proximité du sol est tout à fait remarquable:
       
  
© C. LOUIS
 

Un bruit de succion prolongé

La tornade de Crécy-sur-Serre a transité au Nord de la commune, selon un sens de déplacement inhabituel de l'Est/Sud-Est vers l'Ouest/Nord-Ouest. En l'absence d'enquête de terrain, la trajectoire est limitée à 1 kilomètre, mais elle apparaît comme un minimum. 

Un témoin de la tornade livre le récit suivant : "Pour ma part, je suis sorti de ma maison, par hasard à 20h35. Puis j'ai vu un tourbillon anormal dans les nuages qui faisaient un bruit de succion fort prononcé. Je suis allé chercher mon appareil photo et j'ai pris 7 photos sur 6 minutes, de 20h38 à 20h44, au fur et à mesure du déplacement de la tornade. Je pense que la dernière photo marquait la fin de la tornade. On voit bien un entonnoir et une colonne, et des débris de toutes sortes, même un volet, qui volent. 

De chez moi, j'ai entendu s'écrouler le hangar agricole, que vous avez en photo, dans un bruit de grosse explosion. J'éprouvais une certaine angoisse, car je ne savais pas quelle trajectoire elle pouvait parcourir, et j'étais prêt à me mettre à l'abri, éventuellement. Je pense que peu de monde a pu la voir, c'est pourquoi les gens croient qu'elle n'a duré que peu de temps."

Bien que les dégâts soient très localisés, la tornade de Crécy-sur-Serre peut être classée en intensité EF1, en raison notamment de l'effondrement d'un hangar et des débris observés dans le tourbillon. Les deux clichés suivants montrent d'ailleurs l'état du bâtiment après le passage du tourbillon. On notera que le hangar voisin n'est que partiellement endommagé, ce qui montre que la tornade a eu une influence au sol sur un couloir très restreint d'à peine quelques dizaines de mètres :
 
© archives L'Union

© archives TF1

Coupure de presse

L'Union parle de la tornade dans son édition du 2 juin 2008:  

Intempéries
 
Une mini-tornade s'abat sur Crécy

Grosse frayeur hier soir pour les habitants de Crécy-sur-Serre. Vers 21h30, une mini-tornade s'est abattue sur la commune dans un bruit d' « hélicoptère ». En quelques minutes, 150 m2 de hangars agricoles ont été démolis.

Le phénomène est parfaitement connu des météorologues mais il s'avère suffisamment rare pour demeurer impressionnant. Une mini-tornade a balayé la ville de Crécy-sur-Serre, hier vers 21h30 et, en quelques secondes, ce sont 150 mètres carrés de hangars agricoles qui se sont effondrés tandis que plusieurs toitures ont été endommagées. Par chance, aucune victime n'est à déplorer.

« Cela n'a duré que quelques minutes, cinq ou six tout au plus », lâche une résidente de la cité du Champ Mirot, particulièrement touchée par ce sinistre. « J'ai vu des oiseaux, des tuiles, des branches pris dans ce tourbillon ». Deux autres riverains, téléphones portables en main, renchérissent tout en montrant les photos prises grâce à leurs appareils : « Nous avons entendu comme un bruit d'hélicoptère. Cela est devenu de plus en plus assourdissant et, en même temps, le vent s'est levé. Il était alors impossible de fermer les volets ».

Un peu plus loin encore, Christophe Brancourt, agriculteur, faisait hier soir le compte de ce qu'il a laissé dans cette tempête : « Un bâtiment à terre et un autre qui nécessitera bon nombre de travaux ».

Le maire de Crécy, Bernard Ronsin, ainsi que les sapeurs-pompiers et gendarmes se sont rendus sur place pour venir en aide aux personnes touchées mais également pour s'assurer qu'aucun autre édifice ne menaçait de s'effondrer.