Une tornade de faible intensité (EF1) s'est abattue sur le hameau de Montaigu, commune de Couhé (Vienne) le 1er janvier 2007 vers 17h30 locales. Le phénomène a été confirmé par de nombreux témoignages et par une enquête de terrain.
 
La tornade de Couhé s'inscrit dans un outbreak de tornades remarquable (épisode de tornades groupées) qui totalise 5 cas certains pour la seule après-midi du 1er janvier 2007, dont celui de Milizac (Finistère), Chantonnay (Vendée), Vannes (Morbihan) et Berneuil (Haute-Vienne).
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 400 mètres
* largeur moyenne : 50 mètres

* communes traversées : ROM (Montaigu), COUHÉ (Montaigu, la Dotterie)
* départements : DEUX-SÈVRES (79), VIENNE (86)
* altitude moyenne du terrain : 140 mètres
* type de terrain : tissu urbain discontinu

* principaux dégâts : arbres de faible dimension déracinés (feuillus) ; toitures endommagées (20% à 30%) ; pylône électrique basse tension incliné ; hangars endommagés au niveau de la toiture, dont l'un en grande partie détruit ; tôles et végétation éparpillées ; une voiture à l'arrêt (et frein à main non actionné) déplacée par le vent
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de Couhé (Vienne) du 1er janvier 2007
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
  

Un véhicule poussé par le vent

La tornade de Couhé est évoquée par le quotidien Centre-Presse dans son édition du 2 janvier 2007 : "Hier en début de soirée, un violent orage a sévi sur le Sud du département aux alentours de 17h30, une mini-tornade, aussi soudaine que violente, a balayé le hameau de Montaigu situé à cheval sur les départements de la Vienne et des Deux-Sèvres. La tornade venait du Sud et prenait une direction Nord. Selon les témoignages, elle faisait une largeur de pas plus de 10 mètres et elle a parcouru plusieurs centaines de mètres. Sur son passage de nombreuses toitures arrachées, des dizaines d'arbres arrachés et un séchoir écrasé, un mur en tôle goudronné aurait volé en éclats."

Une enquête de terrain complémentaire, réalisée par J-F. Forestier pour Keraunos, fait apparaître un couloir de dégâts de 50 mètres de largeur tout au plus (au hameau de la Dotterie notamment) de part et d'autre de Montaigu, un territoire frontalier avec les départements des Deux-Sèvres et de la Vienne. Parmi les dommages les plus significatifs, on relève plusieurs bâtiments agricoles endommagés, dont certains en partie écroulés. Des tôles ont été arrachées des toits et transportées à faible distance. Un pylône électrique en béton a également été incliné par le vent à un tiers de sa hauteur. Enfin, un véhicule, dont le frein à main n'avait pas été actionné, a été déplacé par la tornade sur quelques mètres.

Principaux dommages causés par la tornade de Couhé :
 
Tornade EF1 de Couhé (Vienne) le 1er janvier 2007 - Arbre déraciné           Tornade EF1 de Couhé (Vienne) le 1er janvier 2007 - Hangar effondré
© J.-P. Forestier

Tornade EF1 de Couhé (Vienne) le 1er janvier 2007 - Détails du hangar effondré           Tornade EF1 de Couhé (Vienne) le 1er janvier 2007 - Habitation endommagée
© J.-P. Forestier

Tornade EF1 de Couhé (Vienne) le 1er janvier 2007 - Pylône électrique incliné           Tornade EF1 de Couhé (Vienne) le 1er janvier 2007 - Toiture détuilée
 © J.-P. Forestier

Tornade EF1 de Couhé (Vienne) le 1er janvier 2007 - Toiture d'un hangar partiellement soufflée           Tornade EF1 de Couhé (Vienne) le 1er janvier 2007 - Toiture d'un hangar partiellement soufflée
© J.-P. Forestier

Coupure de presse

La Nouvelle République évoque la tornade dans son édition du 3 janvier 2007 :