Une tornade de faible intensité (EF1) est aperçue au niveau du Terminal n°1 de l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle (Val-d'Oise) le 16 juillet 2003 peu avant 18 heures locales. Le phénomène se maintient brièvement au sol avant de se dissiper en Seine-et-Marne.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : ROISSY-EN-FRANCE (aéroport Charles-de-Gaulle), MAUREGARD (aéroport Charles-de-Gaulle)
* département : VAL-D'OISE (95)
* altitude moyenne du terrain : 109 mètres
* type de terrain : aéroports

* principaux dégâts : tôles de hangars arrachées ; containers soulevés (l’un d’eux a été projeté contre un avion en stationnement, un autre est passé par-dessus un autre avion) ; palette de 125 kg soulevée

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
  

Localisation de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de Roissy-en-France (Val-d'Oise) du 16 juillet 2003
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Un tube nuageux parfaitement visible

Dans le Temps du mois de juillet 2003, Val d’Oise, le descriptif de la tornade est repris ci-après:
 
Le mardi 16 juillet, entre 17h50 et 18h35 une petite trombe a circulé sur l’aéroport Charles-de-Gaulle!

Son tube nuageux était parfaitement visible et a touché le sol pendant plusieurs minutes. D’un diamètre au sol d’environ 3 mètres, elle a passée juste à l’est de l’aérogare n°1 en se déplaçant vers le nord-nord-est.

Elle a soulevé des containers sur plusieurs mètres (l’un d’eux a été projeté contre un avion en stationnement, un autre est passé par-dessus un autre avion). Elle a aussi soulevé une palette de 125 kg et arraché puis emporté des tôles de hangars.

Il s’agissait d’une trombe de niveau F1 dans l’échelle de Fujita : le vent a atteint des vitesses comprises entre 120 et 180 km/h.

C’était la deuxième fois qu’une trombe concernait l’aéroport. La précédente, également de niveau F1, datait du 3 avril 1987.

En 16 ans, 5 trombes ont été effectivement observées en Val-d’Oise. Les 2 plus fortes – d’intensité F2 – ont concerné principalement Châtenay-en-France le 27 février 1987 et Le Mesnil-Aubry le 2 novembre 1989.

Le relevé des dommages permet de classer cette tornade en intensité EF1 sur l'échelle de Fujita.