Une tornade d'intensité modérée (EF2) traverse la petite commune de Lurcy-le-Bourg (Nièvre) le 13 juillet 2001 à 17h15 locales. Le phénomène, qui a été vu, a produit des dégâts matériels importants.
 
La tornade de Lurcy-le-Bourg s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 13 juillet 2001, dont celui de Traînou (Loiret).
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : 0,5 kilomètre (probablement supérieure)
* largeur moyenne : 50 mètres

* commune traversée : LURCY-LE-BOURG (village, Nièvre, école)
* département : NIÈVRE (58)
* altitude moyenne du terrain : 250 mètres
* type de terrain : prairies

* principaux dégâts : habitations endommagées (volets arrachés, tuiles envolées) ; une douzaine de toitures arrachées, dont deux en totalité ; gros arbres centenaires coupés net, ou arbres tordus et cassés, certains de plus petite taille soulevés dans les airs à une cinquantaine de mètres de hauteur, puis rejetés lourdement sur les maisons ; toitures de bâtiments agricoles arrachées entièrement

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF2 de Lurcy-le-Bourg (58) du 13 juillet 2001
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)

De petits arbres emmenés dans les airs

La tornade de Lurcy-le-Bourg a traversé le village selon un sens de déplacement du Sud-Ouest vers le Nord-Est. D'après les constatations effectuées sur place, l'orientation des débris laisse à penser que le phénomène a adopté un sens de rotation cyclonique.

La tornade, d'une durée extrêmement brève, n'a duré que 5 à 6 secondes selon les habitants. Les dégâts sont très importants : habitations endommagées (volets arrachés, tuiles envolées) ; une douzaine de toitures arrachées, dont deux en totalité ; gros arbres centenaires coupés net, ou arbres tordus et cassés, certains de plus petite taille soulevés dans les airs à une cinquantaine de mètres de hauteur, puis rejetés lourdement sur les maisons ; toitures de bâtiments agricoles arrachées entièrement.
 

Coupure de presse

La tornade de Lurcy-le-Bourg a été très fortement médiatisée. Voici un article du quotidien La Nouvelle République du 15 juillet 2001:

Une tornade s’abat sur Lurcy-le-Bourg

Après les violents orages de la semaine dernière dans le Morvan, la région de Prémery a été à son tour victime des intempéries, hier, en fin d’après-midi. En l’espace de quelques secondes, une tornade a fait de gros dégâts à Lurcy-le-Bourg.

Nevers.- Une tornade a frappé la commune de Lurcy-le-Bourg, hier, peu avant 18 h, faisant des dégâts assez considérables à une douzaine de maisons, dont certaines ont été totalement découvertes. Selon des témoins, le violent coup de vent n’a duré « qu’une dizaine de secondes », se concentrant dans un couloir « large de 50 à 100 m ». La tornade a  « tout saccagé sur son passage ». Toits en petites tuiles (ou tuiles mécaniques), couvertures en tôle, grilles, arbres, volets, poteaux… la rafale de vent « a tout emporté parfois à des centaines de mètres ».

En plein cœur du bourg, des arbres se sont abattus – en totalité ou partiellement – sur des habitations. La ferme Gaulon, située entre l’église et le prieuré a été partiellement touchée. Derrière l’école, le long de la rivière Nièvre, des arbres ont été cassés ou déracinés.

Un peu plus loin, une ligne à moyenne tension a été sectionnée à plusieurs endroits avant de tomber sur la chaussée. Le nombre d’abonnés en panne n’était pas connu hier soir, mais les services de dépannage d’EDF parlaient de cinq transformateurs coupés soit entre deux et trois cents personnes.

Les sapeurs-pompiers, venus de Prémery, Crux-la-Ville, Saint-Révérien, La Charité-sur-Loire, Cosne-sur-Loire et Nevers, aidés par les gendarmes de Châtillon-en-Bazois, Châteauneuf-Val-de-Bargis et Prémery, se sont rendus rapidement sur les lieux pour secourir les sinistrés, et mettre leurs biens sous abri. La route départementale 38 reliant Saint-Saulge à Prémery a été coupée, et une déviation mise en place.

Selon le Centre opérationnel départemental d’incendie et de secours (Codis), aucune victime n’était à déplorer, hier, vers 21 h.

« Cinq à six secondes »

« On n’a guère le temps de voir. Tout s’est passé si vite. Ca a duré cinq ou six secondes. Tout au plus. » Ginette Crombez, demeurant en face du prieuré, à Lurcy-le-Bourg, avait hier, après 20 h, encore du mal à réaliser ce qui venait de se passer. «  Il y a eu d’abord la pluie puis de grosses rafales de vent. J’étais seule à la maison. Mon mari n’était pas encore rentré. Je suis restée debout derrière la fenêtre fermée et, là, j’ai vu les trois grands sapins d’en face de la maison tomber. Un sur la maison du voisin, un sur notre garage et un sur la route. Dans notre jardin, il y a la toiture d’une maison voisine. Vous imaginez ça ! »

Ginette Crombez est encore émue. Elle a appris que certains de ses voisins, en voyant arriver la tornade, s’étaient allongés sur le sol de leurs maisons. « J’ai eu très peur. Après aussi, quand on voit les dégâts. C’est des images que je garderais longtemps dans ma tête. Je n’oublierai pas de sitôt ce vendredi 13. »