Une tornade de faible intensité (EF1) touche deux communes de l'Artois (Pas-de-Calais) le 7 août 2001 en soirée. Le phénomène frappe plus particulièrement le village de Fortel-en-Artois. Des comptes-rendus détaillés des mairies de Fortel-en-Artois et de Ligny-sur-Canche ont permis de confirmer le phénomène dans son ensemble.
 

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 3,5 kilomètres
* largeur moyenne : 100 mètres

* communes traversées : FORTEL-EN-ARTOIS (rue de Vacquerie, rue de la Gare), LIGNY-SUR-CANCHE (D941/D111)
* département : PAS-DE-CALAIS (62)
* altitude moyenne du terrain : 100 mètres
* type de terrain : terres arables hors périmètres d'irrigation, prairies, systèmes culturaux et parcellaires complexes, forêts de feuillus

* principaux dégâts : grosses branches cassées ; tilleul déraciné ; tôles d'un hangar enlevées et soulevées à 300 mètres de hauteur ; toitures endommagées (tuiles enlevées, vitres brisées) ; toiture d'un hangar soulevée, et mur d'un autre écroulé ; mobilier de jardin et chenil emportés ; porte pliée et sortie de ses gonds sur un hangar métallique

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF,
mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen. 
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF1 de Fortel-en-Artois (Pas-de-Calais) du 7 août 2001
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Un couloir de dégâts d'une centaine de mètres

La tornade de Fortel-en-Artois a pu être identifiée à l'appui de comptes-rendus détaillés, complétés par plusieurs articles parus dans la presse écrite. 

Les premiers dégâts sont observés au sud du Petit Fortel, rue de la Vacquerie. Selon une trajectoire en ligne droite, et après avoir en partie longé le GR du Tour de la Canche-Authie, la tornade prend la direction de la vallée de la Canche, où elle se dissipe à la hauteur du fleuve.

Les dégâts relèvent d'une intensité EF1 : grosses branches cassées, plusieurs arbres déracinés dont un gros tilleul, tôles d'un hangar enlevées et soulevées à 300 mètres de hauteur, toitures endommagées sur des habitations (tuiles arrachées sur de larges portions de toits, vitres brisées), toiture d'un hangar soulevée, et mur d'un autre hangar écroulé, mobilier de jardin et chenil emportés, porte pliée et sortie de ses gonds sur un hangar métallique.

Coupure de presse

La Voix du Nord fait part du phénomène dans son édition du 9 août 2001:

Une mini-tornade traverse Fortel-en-Artois

Mardi soir, les habitants de Fortel-en-Artois, une commune située au sud-ouest de Saint-Pol-sur-Ternoise, ont été quittes pour une grosse frayeur. Il était environ 20h30 quand une mini-tornade s’est formée à proximité du village, le traversant d’un bout à l’autre et occasionnant de nombreux dégâts matériels dans des installations agricoles. Ainsi, le hangar d’un agriculteur a vu son toit soulevé, quand le mur d’une autre partie des dépendances a été mis à terre. Dans un autre endroit de la commune, un silo contenant des engrais a été fortement endommagé, avec une porte métallique pliée et décrochée de ses gonds. Des tôles du bâtiment se sont envolées jusqu’à un pont situé à proximité. Par ailleurs, plusieurs arbres ont été déracinés, et l’un d’eux, sectionnant des fils électriques, a privé le village de courant jusqu’au milieu de la nuit. Les pompiers du centre de secours de Frévent, ainsi que le service d’EDF, ont été mis à contribution pour réparer ce qui pouvait l’être.

* * *

Mardi soir, une mini-tornade s’abattait sur la commune, occasionnant de nombreux dégâts. Cinq minutes apocalyptiques à Fortel

Il était à peine 20h30 mardi quand une mini-tornade s’est abattue sur la commune de Fortel-en-Artois, traversant le village de Sud-Ouest en Nord-Est.

« C’était l’apocalypse ! », s’exclamait un habitant de la commune. En tout, cette tempête très localisée n’aura durée que cinq minutes maximum. Mais elle a provoqué d’importants dégâts. Ainsi, dans une ferme de la rue de Vacquerie, le toit de la grange a-t-il été soulevé et un pan de mur mis à terre. Plus loin, dans le quartier de l’ancienne gare, c’est le silo d’une coopérative agricole, abritant des engrais, qui a été fortement touché. « Heureusement que nos récoltes ont été transportées dans un hangar plus loin », constatait l’un des responsables hier matin. Située à peine à quelques centaines de mètres de là, le bâtiment, lui, a été épargné. Des arbres se sont aussi abattus, sectionnant des fils électriques et privant de courant le village.

Les pompiers de Frévent sont intervenus en différents endroits de la commune, bâchant les toitures endommagées et débitant les arbres. De même, EDF rétablissait le courant au milieu de la nuit. La mini-tornade, quant à elle, a disparu aussi rapidement qu’elle était apparue.

Ligny-sur-Canche

Toiture envolée

Mardi soir, la mini-tornade qui s’est abattue sur la commune de Fortel-en-Artois semble avoir poursuivi sa route jusqu’à Ligny-sur-Canche. Le centre de secours de Frévent a dû intervenir sur place pour des toitures envolées. Après avoir protégé les lieux, les pompiers ont bâché les toitures des habitations touchées.