Une tornade supposée de très faible intensité (EF0) est observée sur les rives de la Loire, durant l'après-midi du 11 août 1997, sur la commune de Champtoceaux (Maine-et-Loire). La tornade, qui a été photographiée, témoigne très clairement d'une position en bordure du courant de densité principal de la cellule convective, ce qui plaide en faveur d'une tornade non-supercellulaire.

Principales caractéristiques de la tornade

* intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : CHAMPTOCEAUX (la Loire)
* département : MAINE-ET-LOIRE (49)
* altitude moyenne du terrain : 4 mètres
* type de terrain : cours et voies d'eau

* principaux dégâts : pas de dégâts recensés

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF0 de Champtoceaux (Maine-et-Loire) du 11 août 1997. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Une trombe fluviale

Le phénomène a pu être photographié en direction de la Loire, ce qui laisserait supposer qu'il s'agisse d'une trombe fluviale. La tornade s'est constituée en bordure d'une cellule convective et est apparue à l'arrière du rideau de précipitations. La rotation, parfaitement visible, ne laisse aucun doute sur la nature tourbillonnaire du phénomène qui a perduré sous cette forme (y-compris avec une jonction nuage-sol plus nette encore) pendant plusieurs minutes.
 
 
Tornade EF0 de Champtoceaux (Maine-et-Loire) du 11 août 1997 - Photographie du phénomène. © Fabien Dortel
© Fabien Dortel