Une tornade d'intensité modérée (EF2) parcourt plusieurs communes du département de l'Indre, le 2 mai 1973 dans l'après-midi. Les dégâts sont importants à Veuil, où plusieurs toitures sont soufflées et les murs de clôture du cimetière abattus. Le phénomène a fait l'objet d'une enquête de terrain par Jean Dessens.

La tornade de Veuil fait partie de l'un des rares cas anciens à avoir été photographié.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Veuil (36) du 2 mai 1973* intensité maximale : EF2, soit des vents estimés de 175 km/h à 220 km/h
* distance parcourue : 12 kilomètres
* largeur moyenne : 100 mètres

* communes traversées : LUÇAY-LE-MÂLE, VICQ-SUR-NAHON, VEUIL, VALENÇAY
* département : INDRE (36)
* altitude moyenne du terrain : 125 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : arbres vrillés (nature non précisée); murs du cimetière écroulés et tombes dévastées à Veuil; hangars soufflés et aspirés; toitures d'habitations arrachées; tôles tordues
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Parcours de la tornade

 Cliquer sur la carte pour l'agrandir:
 
Trajectoire de la tornade EF2 de Veuil (Indre) du 2 mai 1973. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)© Keraunos (fond de carte : Géoportail)  
 

Une tornade photographiée

André Renard, maire de Veuil, a pu photographier le phénomène. Le témoignage associé permet d'apporter des précisions sur la tornade:

Tornade de Veuil (Indre) du 2 mai 1973 - Photographie du phénomène. © André RenardLe temps était orageux et calme quand une tornade est survenue. Elle se déplaçait à la vitesse d'environ 20 km/h et dans un rayon de quelques dizaines de mètres, elle aspirait tout sur son passage. Elle avait la forme d'un entonnoir qui aspirait tout sur son passage avec un bouillonnement intense au centre et un bruit effrayant, rappelant le passage de vague d'avions. Il n'y a pas eu de chute de pluie ni de grêlons sur le passage du phénomène, mais il y a eu chute de grêlons à quelques kilomètres aux alentours.

La trombe se dirigeait du Sud-Ouest vers le Nord-Est en zigzaguant sur un front de quelques dizaines de mètres et sur un parcours de 12 à 15 kms avec atténuation passagère au-dessus des endroits très bossés, la trombe s'élevant alors dans le ciel.

Les maisons et hangars ont été soufflés, aspirés, les arbres vrillés, l'herbe aspirée, les tôles tordues, les murs du cimetière et les tombes dévastés. »

Dans le village de Veuil, la tornade a traversé l'ouest de la commune et le secteur du cimetière. Des toitures ont été arrachées et des hangars soufflés. Dans le cimetière, une partie des murs de clôture s'est effondrée et des tombes ont été sérieusement atteintes.
 
 
NB : Ce cas a pu être documenté grâce à une collaboration entre Keraunos, François Paul (Climat-Energie-Environnement) et Jean Dessens (Anelfa).