Le 20 septembre 1982, une tornade de faible intensité (EF1) frappe plusieurs communes du département des Ardennes, dont Signy-l'Abbaye. Le phénomène a fait l'objet d'une publication par Guy Caniaux (Trombes et chutes de grêle du 20 septembre 1982 sur les Ardennes) en 1984.
 
La tornade de Signy-l'Abbaye s'inscrit dans un outbreak de tornades franco-belge (épisode de tornades groupées) qui totalise 3 cas pour la journée du 20 septembre 1982, dont celui de Sachy (Ardennes, France) et de Léglise (Province belge de Luxembourg).
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Signy-l'Abbaye (08) du 20 septembre 1982* intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 13,8 kilomètres
* largeur moyenne : 50 mètres

* communes traversées : SIGNY-L'ABBAYE (Maimby, Forêt Domaniale de Signy-L'Abbaye, la Charbonnière, Noirval, Faluel), VAUX-VILLAINE (Malgrétout), NEUFMAISON
* département : ARDENNES (08)
* altitude moyenne du terrain : 225 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : arbres déracinés; toitures de hangars agricoles arrachées et débris portée à grande distance; toitures d'habitation endommagées

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

 
Trajectoire de la tornade EF2 de Signy-l'Abbaye (Ardennes) du 20 septembre 1982. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 

Dégâts entre habitations et forêts

La tornade de Signy-l'Abbaye s'est formée vers 17h15 locales, à hauteur du hameau de Maimby, à l'est de Montmeillant. Elle s'est ensuite dirigée vers le nord-est, touchant les hameaux de Faluel (commune de Signy-l'Abbaye) et de Malgrétout (commune de Vaux-Villaine). Le phénomène s'est dissipé à Neufmaison, après avoir parcouru près de 14 kilomètres.
 
Dans son étude sur les Trombes et chutes de grêle du 20 septembre 1982 sur les Ardennes, Guy Caniaux relève les principaux dégâts suivants : toitures endommagées, nombreux arbres déracinés. En forêt de Signy-l'Abbaye, les arbres sont abattus sur un couloir large d'environ 50 mètres et long de 300 mètres. C'est précisément cette largeur qui a été retenue pour la tornade de Signy-l'Abbaye dans son ensemble.

Le sens de rotation et la vitesse de déplacement de la tornade n'ont pu être reconstitués.
 
Le quotidien régional L'Union revient longuement sur l'épisode orageux et tornadique qui a frappé la région le 20 septembre. Voici un article de l'édition du 22 septembre 1982:
 
Tornade autour de Signy : dégâts importants

Lundi vers 18h45, une tornade, courte mais violente, a occasionné de nombreux dégâts sur son passage de Maimby à Neufmaison, en passant par La Charbonnière, Noirval et Faluel. C'est dans ce dernier hameau de Signy-l'Abbaye que les dégradations ont été les plus importantes et les plus spectaculaires.

Les toitures des hangars agricoles des fermes de MM. Barré, Duchénois et Noizet ont été arrachées et certaines tôles ont été retrouvées à plus de 200 mètres. Ces bâtiments ont été fortement endommagés, de même que deux silos à grains. Tout près de là, dans un champ, des pommiers ont été complètement déracinés et, dans la nature environnante, on ne compte plus le nombre d'arbres qui ont été cassés comme des allumettes.

Les dégâts n'ont pas été évalués mais ils sont assez conséquents. La gendarmerie de Signy-l'Abbaye s'est rendue sur place aussitôt et sur les lieux, nous avons également noté la présence de M. Faille, conseiller général.
 

Un outbreak de trois tornades pour la journée du 20 septembre 1982

L'importante dégradation orageuse survenue le 20 septembre 1982 en France et en Belgique est à l'origine de trois tornades (dont Sachy) survenues dans un périmètre restreint. Les dégâts matériels sont chiffrés à plusieurs millions de Francs.
 
Par miracle, aucune victime décédée n'est à déplorer, bien que la tornade ait traversé plusieurs zones habitées et dévasté des campings.