Le 25 septembre 1965, une tornade d'intensité modérée (EF2), issue d'une trombe marine, touche la commune de Martigues (Bouches-du-Rhône). Le tourbillon, qui touche terre au niveau de la calanque de la Couronne Vieille, remonte jusqu'au port de Martigues, avant de se dissiper au-dessus de l'étang de Berre.
 
La tornade de Martigues s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 25 septembre 1965, dont celui de Valros (Hérault).
 
Enfin, il est à noter que la commune de Martigues a déjà été frappée au moins trois fois par une tornade : le 12 août 1840 (EF2), le 25 septembre 1965 (EF2) et le 4 novembre 2014 (EF1).
  

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Martigues (13) du 25 septembre 1965* intensité maximale : EF2, soit des vents estimés entre 175 km/h et 220 km/h
* distance parcourue : 8 kilomètres
* largeur moyenne : 80 mètres

* commune traversée : MARTIGUES (anse de la Couronne Vieille, étang de Berre)
* département : BOUCHES-DU-RHONE (13)
* altitude moyenne du terrain : 60 mètres
* type de terrain : territoires artificialisés, territoires agricoles, forêt et milieux semi-naturels, surfaces en eau

* principaux dégâts : cheminées effondrées; arbres de gros diamètre arrachés; toitures enlevées, murs et cloisons écroulés sur des immeubles et des villas; eaux de l'étang de Berre soulevées à une centaine de mètres

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
  

Trajectoire de la tornade

 Cliquer sur la carte pour l'agrandir:
 
Trajectoire de la tornade EF2 de Martigues (Bouches-du-Rhône) du 25 septembre 1965. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
  

Le tourbillon gonfle les eaux de l'étang de Berre

La tornade de Martigues, issue d'une trombe marine, touche terre au niveau de l'anse de la Couronne Vieille. Sur un parcours terrestre de 8 kilomètres et une largeur moyenne de 80 mètres, le tourbillon provoque de multiples dégâts sur son passage. Le maire de Martigues livre le récit suivant : "Une tornade s'est produite dans la nuit du 25 au 26 Septembre 1965, précisément vers 11h15 [légales] et cela pendant 40 secondes environ. Ceci indiqué, je vous signale que la tornade en question a fait des dégâts considérables sur son passage aux pinèdes et aux maisons d'habitation sur une bande de 80 mètres de largeur environ, et cela du bord de la Méditerranée, de la Calanque de Couronne Vieille au bord de l'Etang de Berre à Martigues."
 
Le phénomène, qui a pu être entraperçu, a produit des effets visuels singuliers : "D'après les observations faites par certaines personnes, le nuage sous forme d'entonnoir avait plusieurs teintes et le fait le plus caractéristique, c'est qu'au passage le bruit constaté était celui d'un avion à réaction, à tel point que beaucoup de gens ont pensé sur le moment où leurs appartements étaient ravagés qu'il s'agissait de la chute d'un avion. Les occupants d'un bateau assurant le ravitaillement des pétroliers dans l'Etang de Berre, ont vu une gerbe d'eau d'une centaine de mètres de hauteur à la terminaison dans l'Etang de Berre."

Les dégâts, qui relèvent de l'échelon EF2, portent sur les toitures et les cheminées des immeubles qui se trouvaeint sur la trajectoire de la tornade (groupes d'habitations, villas), mais aussi sur des arbres de gros diamètre qui ont été arrachés dans des pinèdes. Des murs et des cloisons se sont également écroulés.
  

Un outbreak dans le sud de la France

Les deux tornades de Valros et de Martigues se sont développées dans un contexte dépressionnaire durable sur la France, initié avec l'enfoncement d'un thalweg jusqu'au Portugal dès la journée du 24 septembre.
 
Cette situation instable, génératrice de précipitations orageuses durables en Méditerranée occidentale, est notamment à l'origine d'une crue de l'Hérault qui atteint une hauteur remarquable de 7,50 mètres mesurée au Pont-Vieux, à Ganges.
 
Dans ce contexte orageux et instable, deux tornades d'intensité EF2 sont observées sur la moitié sud du pays. La première, qui touche Valros vers 19 heures locales,endommage principalement des habitations et des vignobles. La seconde, qui frappe Martigues vers 23h15 locales, frappe l'anse de la Couronne-Vieille au stade de trombe marine, avant de se dissiper dans l'étang de Berre.
 
 
NB : Ce cas a pu être documenté grâce à une collaboration entre Keraunos, François Paul (Climat-Energie-Environnement) et Jean Dessens (Anelfa).