Le 3 octobre 1871, d'importants dégâts de nature tornadique sont observés dans le Loir-et-Cher, en cours d'après-midi. Sur un parcours total de 49 kilomètres, les dommages sont concentrés le long d'un couloir qui est toutefois interrompu sur une distance de 18 kilomètres.
 
Pour ces raisons, nous pouvons considérer que deux tornades distinctes, toutes deux d'intensité EF3, ont sévi sur ce secteur. L'une ravage principalement la commune des Hayes, l'autre le territoire de Pray. Le phénomène se dissipe au nord de l'agglomération de Blois.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade des Hayes (41) du 3 octobre 1871intensité maximale :  EF3, soit des vents estimés entre 220 km/h et 270 km/h
* distance parcourue : 10,3 kilomètres
* largeur moyenne : 150 mètres (jusqu'à 500 mètres)

* communes touchées : VILLEDIEU-LE-CHÂTEAU (la Ribochère), MONTROUVEAU, TERNAY (la Ribondière), LES HAYES
* département : LOIR-ET-CHER (41)
* altitude moyenne du terrain : 110 mètres
* type de terrain : territoires agricoles ; forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : des centaines d'arbres déracinés ou brisés (nature non précisée) ; granges, dont certaines en pierre de taille, presque entièrement rasées ; toitures d'habitations entièrement arrachées et disparues ; maisons en partie détruites ; mares vidées de leurs eaux ; gerbes enlevées par la tornade et dispersées ; débris de toute sorte emportés à distance (dont des ardoises et des voliges) et disséminés sur la parcours de la tornade
 
NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen. 
 

Trajectoire de la tornade

 Cliquer sur la carte pour l'agrandir:
 
Trajectoire de la tornade EF3 des Hayes (Loir-et-Cher) du 3 octobre 1871. © Keraunos (fond de carte : carte de l'Etat-Major de 1820-1866)
© Keraunos (fond de carte : carte de l'Etat-Major de 1820-1866)


Un parcours total de 49 kilomètres

M. Faye publie dans l'académie des Sciences un rapport très détaillé sur un phénomène tourbillonnaire survenu le 3 octobre 1871, entre 17 heures et 17h55 environ, dans le département du Loir-et-Cher. Il apporte les conclusions suivantes :
 
- la tornade a l'aspect d'une colonne de vapeur sombre qui descend des nuages jusqu'au sol, et animée d'un mouvement giratoire,
- un premier couloir de dégâts continus est observé entre le hameau de la Ribochère (Villedieu-le-Château) et les Hayes, en ligne droite,
- un second couloir de dégâts continus est observé entre le Sud de Saint-Amand-Longpré et les environs de Saint-Bohaire, selon une trajectoire légèrement incurvée à mi-parcours,
- une interruption dans les dégâts est observée sur un parcours de 18 kilomètres entre l'Est des Hayes et le Sud de Saint-Amand-Longpré (on observe toutefois des chutes de débris, d'ardoises et de voliges sur cette portion, et quelques dégâts ponctuels sont observés au sud de Saint-Arnoult et à Prunay-Cassereau),
- le sens de déplacement est orienté de l'Ouest/Nord-Ouest à l'Est/Sud-Est,
- la largeur moyenne du phénomène est de 150 mètres, mais atteint localement 500 mètres à Ternay,
- le sens de rotation est cyclonique,
- la vitesse de déplacement de la tornade est estimée à 54 kilomètres à l'heure,
- les dégâts sont particulièrement importants aux Hayes et à Pray : des centaines d'arbres déracinés ou brisés (nature non précisée) ; granges, dont certaines en pierre de taille, presque entièrement rasées ; toitures d'habitations entièrement arrachées et disparues ; maisons en partie détruites ; mares vidées de leurs eaux ; gerbes enlevées par la tornade et dispersées ; débris de toute sorte emportés à distance (dont des ardoises et des voliges) et disséminés sur la parcours de la tornade.
 
Compte tenu de ces observations et de la nature des dommages, nous pouvons considérer que deux tornades distinctes d'intensité EF3 ont frappé le département du Loir-et-Cher le 3 octobre 1871 :
 
- une tornade aux Hayes qui a parcouru 10,3 kilomètres,
- une tornade à Pray qui a parcouru 21 kilomètres.

Selon toute vraisemblance, la même structure orageuse est à l'origine de ces deux tornades, dont l'interruption peut être liée à une modification temporaire de l'environnement atmosphérique (diminution de l'apport en humidité, modification de la structure nuageuse...).
 
La carte ci-dessous synthétise l'événement dans son ensemble, entre les deux points extrêmes séparés par une distance de 49 kilomètres :
 
 
Synthèse des deux phénomènes tourbillonnaires observés le 3 octobre 1871 dans le Loir-et-Cher. © Keraunos (fond de carte : Google Maps)
© Keraunos (fond de carte : Google Maps)
 

En savoir plus sur les tornades