Le 9 juillet 1833, une tornade de très faible intensité (EF0) est observée pendant trente minutes sur les hauteurs de Corte (Bocca d'Ominanda) en Haute-Corse. Le phénomène n'a produit aucun dégât matériel.
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade de Corte (Haute-Corse) du 9 juillet 1833intensité maximale : EF0, soit des vents estimés entre 105 km/h et 135 km/h
* distance parcourue : indéterminée
* largeur moyenne : indéterminée

* commune touchée : CORTE (Bocca d'Ominanda)
* département : HAUTE-CORSE (2B)
* altitude moyenne du terrain : 600 mètres
* type de terrain : forêts et milieux semi-naturels

* principaux dégâts : pas de dégât matériel recensé (terre soulevée uniquement)

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Localisation de la tornade

 Cliquer sur la carte suivante pour l'agrandir :
 
Tornade EF0 de Corte (Haute-Corse) du 9 juillet 1833. Plage de couleur rouge : emplacement présumé de la tornade. © Keraunos (fond de carte : Carte de l'Etat-Major de 1820-1866)
© Keraunos (fond de carte : Carte de l'Etat-Major de 1820-1866)

 

Un "immense tourbillon d'eau" détaché des nuages

La tornade de Corte a fait l'objet de nombreuses publications.
 
Dès le 10 juillet, la Revue de la Corse publie un article assez détaillé sur ce phénomène qui est observé sur le site de la Bocca d'Ominanda, entre Corte et Soveria : "Ces jours derniers nous avons éprouvé de violents orages. Le 9, nous avons été témoins d'un phénomène rare, sur la terre. Un immense tourbillon d'eau, de feu et de vent s'est tout-à-coup détaché des nuages au-dessus de la Boca-Miranda et s'est précipité sur la terre où il a produit un effet singulier. Ces masses gazeuses chargées d'électricité, se déployant en une épaisse nuée, absorbaient et élevaient les terres en l'air, et offraient dans leurs mouvements impétueux l'aspect d'un globe enflammé d'une grandeur considérable et d'une forme sphérique ; puis ces gerbes de lumière, éclatant et remplissant un vaste espace, se sont changées en un arc-en-ciel, et le phénomène électrique après avoir paru de nouveau avec les mêmes caractères, mais non pas avec le même éclat de la première fois, et duré environ une demi-heure, a disparu totalement, laissant des traces visibles de ses ravages. Le lieu où cette vapeur dense s'était assise présentait une excavation de 25 pieds de diamètre et de 10 pieds de profondeur environ, et autour de longs sillons de la forme d'un soc de charrue. Ce phénomène n'était autre chose qu'une trombe, météore aqueux qui parait rarement sur terre, mais assez souvent sur mer."

En l'absence de dégâts, le phénomène est classé en intensité EF0 sur l'échelle de Fujita.
 

En savoir plus sur les tornades