Tornade EF1 à Cambrai (Nord) le 28 mai 1828

Le 28 mai 1828, une tornade de faible intensité (EF1) traverse les faubourgs Saint-Druon et Saint-Sepulcre, au sud-est de l'agglomération de Cambrai (Nord). Le phénomène prend la direction de Cauroir, avant de se dissiper.
Lire la suite

Tornade EF2 à Neuville-Saint-Vaast (Pas-de-Calais) le 31 juillet 1807

Le 31 juillet 1807, vers 17 heures, une tornade meurtrière d'intensité modérée (EF2) traverse la campagne arrageoise, dans le département du Pas-de-Calais. Une personne reçoit une blessure mortelle en essayant de manœuvrer un moulin à Neuville-Saint-Vaast.   La tornade de Neuville-Saint-Vaast s'accompagne d'autres phénomènes orageux destructeurs survenus dans toute la moitié nord de la France durant cette même journée.
Lire la suite

Tornade EF2 à Cuincy (Nord) le 20 juillet 1848

Le 20 juillet 1848, vers 16h30, une tornade d'intensité modérée (EF2) traverse la campagne douaisienne, dans le département du Nord. Les dommages sont observés sur la végétation et les cultures. Deux personnes sont toutefois assez sérieusement blessées. 
Lire la suite

Tornade EF1 à Boulay-Moselle (Moselle) le 26 octobre 1824

Le 26 octobre 1824, vers 16 heures, une tornade de faible intensité (haut de l'échelon EF1) est observée dans le nord de la Moselle. Les communes de Boulay-Moselle et de Denting sont principalement touchées. Un homme, soulevé de terre par le tourbillon, est légèrement blessé.    La tornade de Boulay-Moselle s'accompagne d'autres phénomènes venteux destructeurs en Lorraine pour la journée du 26 octobre.
Lire la suite

Tornade EF1 à Douvres-la-Délivrande (Calvados) le 30 septembre 1849

Le 30 septembre 1849, vers 9h15, une tornade de faible intensité (haut de l'échelon EF1) traverse les territoires de Douvres-la-Délivrande et de Luc-sur-Mer (Calvados) avant de prendre la direction de la mer. Le phénomène, qui a été vu, a fait l'objet d'une importante médiatisation et d'une minutieuse enquête de terrain.
Lire la suite

Tornade EF3 à Rânes (Orne) le 10 juin 1848

Le 10 juin 1848, une tornade meurtrière de forte intensité (EF3) traverse plusieurs communes de l'Orne, dont le territoire de Rânes qui est le plus éprouvé. Le phénomène, qui a été vu par de nombreux témoins, a provoqué d'importants dégâts.   Il est à noter que des dégâts venteux non identifiés se poursuivent au-delà d'Ecouché en direction de Vimoutiers, à la frontière avec le département du Calvados.
Lire la suite

Tornade EF1 à Moulins (Allier) le 26 janvier 1846

Le 26 janvier 1846, dans l'après-midi, une tornade de faible intensité (EF1) traverse une partie de l'agglomération de Moulins, dans l'Allier. Le phénomène traverse notamment l'ancien couvent de la Visitation, et se dissipe dans la campagne d'Yzeure.La tornade de Moulins s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 26 janvier 1846, dont celui de Bailleau-le-Pin (Eure-et-Loir).
Lire la suite

Tornade EF2 à Bailleau-le-Pin (Eure-et-Loir) le 26 janvier 1846

Le 26 janvier 1846 dans l'après-midi, une tornade d'intensité modérée (EF2) frappe le territoire de Bailleau-le-Pin, en Eure-et-Loir. Le phénomène, qui a été vu, touche plus particulièrement un hameau de la commune. La tornade de Bailleau-le-Pin s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 26 janvier 1846, dont celui de Moulins (Allier).
Lire la suite

Tornade EF1 à Meynes (Gard) le 8 novembre 1845

Le 8 novembre 1845, une tornade de faible intensité (EF1) touche la commune de Meynes, au Nord-Est de la plaine du Languedoc. Le phénomène intervient durant une dégradation orageuse qui affecte le Midi de la France ; un autre phénomène tourbillonnaire est d'ailleurs suspecté le même jour à Buzignargues, dans le département voisin de l'Hérault.
Lire la suite

Tornade EF4 à Sète (Hérault) le 22 octobre 1844

Le 22 octobre 1844, à 16h25, une tornade meurtrière de très forte intensité (EF4), issue d'une trombe marine, traverse la ville de Sète et plusieurs communes situées au nord du Bassin de Thau (Hérault). La tornade, qui a fait l'objet d'une très grande médiatisation, est l'une des plus meurtrières recensées à ce jour en France.   Il est à noter que la ville de Sète présente une occurrence de tornades remarquable à l'échelle nationale. Quatre cas, tous issus de trombes marines, y ont été recensés à ce jour : le 22 octobre 1844 (EF4), le 19 septembre 1893 (EF3), le 4 novembre 2005 (EF1) et le 12 octobre 2014 (EF0).
Lire la suite

Tornade EF4 à Chauffailles (Saône-et-Loire) le 22 juin 1842

Le 22 juin 1842, une tornade meurtrière de très forte intensité (EF4) dévaste plusieurs communes de la Loire et de la Saône-et-Loire, dont Chauffailles qui est particulièrement éprouvée. Le phénomène, qui provoque de très gros dégâts matériels, figure parmi les plus meurtriers qui aient été observés en France à ce jour.
Lire la suite

Tornade EF3 à Courthézon (Vaucluse) le 30 mai 1841

Le 30 mai 1841, une tornade meurtrière de forte intensité (EF3) traverse la commune de Courthézon (Vaucluse) où elle provoque de sérieux dégâts matériels. La distance exacte parcourue par le phénomène reste toutefois incertaine, en raison de sources divergentes.
Lire la suite

Tornade EF2 à Martigues (Bouches-du-Rhône) le 12 août 1840

Le 12 août 1840, une trombe marine finit sa course dans les terres et provoque des dégâts dans la commune de Martigues (Bouches-du-Rhône). Cette tornade d'intensité modérée (EF2) endommage notamment une propriété avant de se dissiper.    Il est à noter que la commune de Martigues a déjà été frappée au moins trois fois par une tornade : le 12 août 1840 (EF2), le 25 septembre 1965 (EF2) et le 4 novembre 2014 (EF1).
Lire la suite

Tornade EF4 à Châtenay-en-France (Val-d'Oise) le 18 juin 1839

Le 18 juin 1839, une tornade de très forte intensité (EF4) touche la plaine de France (Val-d'Oise), où elle produit des dégâts spectaculaires sur la végétation, notamment à Châtenay-en-France. Le phénomène, qui a été vu, a fait l'objet de très nombreuses publications scientifiques. A l'heure actuelle, la tornade de Châtenay-en-France fait partie des cas les plus célèbres du XIXe siècle en France. 
Lire la suite

Tornade EF3 à Trébeurden (Côtes-d'Armor) le 30 janvier 1836

Dans la nuit du 30 janvier 1836, une tornade meurtrière de forte intensité (EF3) traverse l'ouest de la commune de Trébeurden, dans les Côtes-d'Armor. Issu d'une trombe marine, le phénomène détruit notamment le sémaphore de Bihit et le hameau de Trozoul, dont les maisons ne seront jamais reconstruites.
Lire la suite

Tornade EF0 à Lizac (Tarn-et-Garonne) le 27 juillet 1835

Le 27 juillet 1835, une tornade de très faible intensité (EF0) est observée dans deux communes du Tarn-et-Garonne, dont le village de Lizac. Les eaux du Tarn sont notamment soulevées.   La tornade de Lizac s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour les journées des 27 et 28 juillet 1835 (24 heures glissantes), dont la tornade EF2 de Saint-Seurin-de-Prats (Dordogne).
Lire la suite

Tornade EF4 à Saint-Ouen-Marchefroy (Eure-et-Loir) le 26 août 1823

Le 26 août 1823, une tornade meurtrière de très forte intensité (EF4) s'abat sur l'Eure-et-Loir et l'extrême ouest des Yvelines. Le phénomène produit de très lourds dégâts matériels, notamment à Saint-Ouen-Marchefroy. Cette tornade, bien documentée, est également appelée tornade de Rouvres, du nom de la commune où elle a pris naissance.
Lire la suite

Tornade EF1 à Nice (Alpes-Maritimes) le 24 septembre 1822

Le 24 septembre 1822, une trombe marine évolue en tornade de faible intensité (EF1) et frappe la ville de Nice (Alpes-Maritimes). Le phénomène s'évanouit au pied du Mont Alban. La vieille ville est épargnée.   Il est à noter que la ville de Nice a déjà été frappée par une tornade, dans les mêmes circonstances, à trois reprises : le 24 septembre 1822 (EF1), le 19 octobre 1857 (EF2), et le 1er décembre 1924 (EF3).
Lire la suite

Tornade EF4 à Lambres (Pas-de-Calais) le 6 juillet 1822

Le 6 juillet 1822, une tornade de très forte intensité (EF4) est observée dans plusieurs communes du Pas-de-Calais, dont celle de Lambres qui apparaît la plus sinistrée. Les dommages suite au passage de la tornade sont considérables. Le phénomène, bien documenté, est couramment appelé "trombe d'Assonval", du nom d'un hameau de la commune de Renty, où il a pris naissance.
Lire la suite

Tornade EF4 à Fouquières-lès-Lens (Pas-de-Calais) le 28 mai 1812

Le 28 mai 1812, en fin d'après-midi, une tornade meurtrière de très forte intensité (EF4) traverse plusieurs communes de l'Artois et de la Gohelle, dans le département du Pas-de-Calais, et provoque des dégâts matériels considérables sur son passage. La commune de Fouquières-lès-Lens est particulièrement sinistrée avec de nombreuses destructions.   Il est à noter que la trajectoire de cette tornade emprunte temporairement celle de la tornade EF1 d'Achicourt (Pas-de-Calais) survenue lors de l'outbreak du 10 août 2014.
Lire la suite

Tornade EF0 à Nantes (Loire-Atlantique) le 17 mai 1812

Le 17 mai 1812, une tornade de très faible intensité (EF0) se forme sur la Loire entre Rezé et Nantes (Loire-Atlantique). Le phénomène ne produit aucun dégât.Il est à noter que la ville de Nantes sera de nouveau touchée par une tornade EF1 le 29 juillet 1864 et le 20 septembre 1911.
Lire la suite

Tornade EF2 à Paris (Ville-de-Paris) le 1er mai 1811

Le 1er mai 1811, une tornade meurtrière d'intensité modérée (EF2) traverse un faubourg parisien et deux villages agrestes aujourd'hui inclus dans les XIIe, XIe et XXe arrondissements de la ville de Paris. Le phénomène survient moins de deux ans après une autre tornade d'intensité EF3 qui avait dévasté les XIIIe, XIIe et XIe arrondissements.   La tornade de Paris s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalie au moins 2 cas certains pour la journée du 1er mai 1811, dont celui de Moyaux (Calvados) d'intensité EF3.
Lire la suite

Tornade EF3 à Moyaux (Calvados) le 1er mai 1811

Le 1er mai 1811, une tornade de forte intensité (EF3) touche principalement la commune de Moyaux (Calvados) et provoque de nombreux dégâts dans le village, qui est traversé de part en part.   La tornade de Moyaux s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise au moins 2 cas certains pour la journée du 1er mai 1811, dont celui de Paris, classé d'intensité EF2. Enfin, il est à noter que la commune de Moyaux sera de nouveau touchée par une tornade EF2 le 6 juin 1894, lors d'un probable outbreak.
Lire la suite

Tornade EF3 à Baudrières (Saône-et-Loire) le 29 mai 1809

Le 29 mai 1809, une tornade de forte intensité (EF3) frappe la vallée de la Saône et provoque d'importants dégâts dans quatre communes de Saône-et-Loire, dont celle de Baudrières qui est particulièrement sinistrée.   La tornade de Baudrières s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 29 mai 1809, dont celui de Paris (Ville de Paris), également d'intensité EF3.
Lire la suite

Tornade EF3 à Paris (Ville-de-Paris) le 29 mai 1809

Le 29 mai 1809, une tornade de forte intensité (EF3) parcourt les actuels XIIIe, XIIe et XIe arrondissements de la ville de Paris. Bien que ces quartiers soient seulement en voie d'urbanisation au début du XIXe siècle, on recense de très nombreux dégâts matériels, notamment sur l'hospice des Quinze-Vingts, la Salpêtrière ou l'église Saint-Ambroise.   La tornade de Paris s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 29 mai 1809, dont celui de Baudrières (Saône-et-Loire), également d'intensité EF3.
Lire la suite

Tornade EF3 à Lusse (Vosges) le 29 mai 1807

Le 29 mai 1807, une tornade meurtrière de forte intensité (EF3) ravage plusieurs communes des Vosges et provoque de très gros dégâts sur les habitations et en forêt. La vallée de Lusse est particulièrement dévastée. La tornade de Lusse s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour la journée du 29 mai 1807, dont celui de Chambœuf (Côte-d'Or).
Lire la suite

Tornade EF3 à Chamboeuf (Côte-d'Or) le 29 mai 1807

Le 29 mai 1807, une tornade de forte intensité (EF3) frappe la commune de Chamboeuf (Côte-d'Or) et provoque de gros dégâts matériels. Le phénomène s'inscrit dans une dégradation de grande ampleur qui affecte au moins de soixantes communes du département. On recense plusieurs décès sur l'ensemble du phénomène.
Lire la suite

Tornade EF2 à Gonsans (Doubs) le 23 mai 1800

Le 23 mai 1800, une tornade d'intensité modérée (EF2) frappe la commune de Gonsans (Doubs) et d'autres territoires voisins. Le phénomène succède de trente minutes environ à une première tornade qui traverse le nord de l'agglomération bisontine.
Lire la suite

Tornade EF1 à Besançon (Doubs) le 23 mai 1800

Le 23 mai 1800, une tornade de faible intensité (EF1) contourne l'agglomération bisontine (Doubs) en frappant plusieurs faubourgs ruraux. Le phénomène précède de peu une seconde tornade qui survient à vingt kilomètres à l'est de Besançon.
Lire la suite

Tornade EF3 à Ceaux-en-Couhé (Vienne) le 13 septembre 1835

Le 13 septembre 1835, une tornade de forte intensité (EF3) dévaste deux territoires communaux du Sud de la Vienne, et plus particulièrement un hameau de Ceaux-en-Couhé, où les dégâts sur la végétation sont spectaculaires.   Le même jour, une très probable tornade est observée à Marnay, dans le même département, sur les rives de la Clouère.
Lire la suite

Tornade EF3 à Saint-Martin-de-Juillers (Charente-Maritime) le 7 novembre 1840

Le 7 novembre 1840, vers 20 heures, une tornade de forte intensité (EF3) dévaste au moins quatre communes de Charente-Maritime, dont les territoires de Varaize et de Saint-Martin-de-Juillers où un hameau est totalement dévasté.   Durant la même soirée, un phénomène venteux destructeur est également reporté dans les Deux-Sèvres, sans qu'il soit possible d'en définir la nature exacte.
Lire la suite

Tornade EF2 à Saint-Seurin-de-Prats (Dordogne) le 28 juillet 1835

Le 28 juillet 1835, vers midi, une tornade d'intensité modérée (EF2) frappe plusieurs communes de la vallée de la Dordogne. Les dégâts sur la végétation sont assez importants, notamment à Saint-Seurin-de-Prats qui apparaît la commune la plus sinistrée.   La tornade de Saint-Seurin-de-Prats s'inscrit dans un outbreak de tornades (épisode de tornades groupées) qui totalise 2 cas pour les journées des 27 et 28 juillet 1835 (24 heures glissantes), dont la tornade EF0 de Lizac (Tarn-et-Garonne).
Lire la suite

Tornade EF5 à Montville (Seine-Maritime) le 19 août 1845

Le 19 août 1845, en début d'après-midi, une tornade meurtrière d'intensité extrême (EF5) dévaste la vallée industrielle de Malaunay et de Montville (Seine-Maritime) et provoque la mort de 75 personnes, écrasées par l'effondrement de plusieurs filatures. A ce jour, il s'agit de la tornade la plus meurtrière recensée en France.   La tornade de Montville figure parmi les deux seuls cas recensés d'intensité EF5, avec celui de Palluel (Pas-de-Calais) survenu le 24 juin 1967.
Lire la suite