Le 24 mars 1774, une tornade de faible intensité (EF1) est observée dans les marais de Certes (commune d'Audenge, Gironde). Le phénomène, remarquablement détaillé par les témoins de l'époque, s'est dissipé en traversant le bassin d'Arcachon. D'autres tubas ont par ailleurs accompagné cette tornade.
 
 

Principales caractéristiques de la tornade

Localisation de la tornade d'Audenge (33) du 24 mars 1774intensité maximale : EF1, soit des vents estimés entre 135 km/h et 175 km/h
* distance parcourue : 4,7 kilomètres
* largeur moyenne : indéterminée

* commune traversée : AUDENGE (marais de Certes)
* département : GIRONDE (33)
* altitude moyenne du terrain : 5 mètres
* type de terrain : territoires agricoles, forêts et milieux semi-naturels, zones humides

* principaux dégâtscharpente d'une grange transportée au loin ; arbres tordus et déracinés (nature non précisée) ; quatre piquets de chêne d'un pied de diamètre, qui soutenaient la palissade d'un jardin, arrachés de terre

NB : l'intensité des tornades est déterminée sur l'échelle EF augmentée. Cette version de l'échelle EF, mise en place par KERAUNOS depuis 2009, ajoute aux critères américains une série de spécificités propres à l'habitat européen.
 

Trajectoire de la tornade

Cliquer sur les cartes suivantes pour les agrandir :
 
Trajectoire de la tornade EF1 d'Audenge (Gironde) du 24 mars 1774. © Keraunos (fond de carte : Carte de Cassini du XVIIIe siècle)
© Keraunos (fond de carte : Carte de Cassini du XVIIIe siècle)
 
Trajectoire de la tornade EF1 d'Audenge (Gironde) du 24 mars 1774. Aperçu de la même trajectoire dans l'environnement du bassin d'Arcachon au début du XXIe siècle. © Keraunos (fond de carte : Géoportail)
© Keraunos (fond de carte : Géoportail)
 
 

Une tornade venue de l'est qui se dissipe dans le Bassin d'Arcachon

La tornade d'Audenge est remarquablement documentée par M. Butet, curé de Gujan [Gujan-Mestras] et témoin du phénomène. Son récit, repris et complété par M. Guyot dans les Observations sur la physique, sur l'histoire naturelle et sur les arts (1776), détaille la tornade et les dégâts qu'elle a provoqués sur la commune d'Audenge.
 
Selon les informations et les témoignages recueillis, le phénomène prend naissance au nord-est d'Audenge et se dissipe au-delà des marais de Certes, dans le bassin d'Arcachon, ce qui correspond à une trajectoire de 4,7 kilomètres. Le plan ci-dessous illustre le sens de déplacement de la tornade dans son environnement géographique immédiat. L'est étant indiqué à la place de l'ouest, le plan doit être retourné horizontalement afin de positionner les points cardinaux aux bons endroits : 
 
Tornade EF1 d'Audenge (Gironde) du 24 mars 1774. Plage de couleur rouge : trajectoire de la tornade. B : marais de Certes - C : Gujan (Gujan-Mestras) - H : Audenge - O : Andernos-les-Bains - © Keraunos (d'après une illustration de M. Butet, curé de Gujan)   Tornade EF1 d'Audenge (Gironde) du 24 mars 1774. Le même plan repositionné. Plage de couleur rouge : trajectoire de la tornade. © Keraunos (d'après une illustration de M. Butet, curé de Gujan)    
© Keraunos  (d'après une illustration de M. Butet, curé de Gujan)
 
 
Depuis le hameau de Certes, les témoins, qui affirment avoir vu sortir de la base de la tornade du feu et une fumée épaisse, "qui répandit une odeur de soufre insupportable", décrivent en réalité le buisson. En survolant les marais de Certes, la tornade provoque une élévation et une aspiration des eaux à une grande hauteur. Le schéma suivant, joint à la lettre de M. Butet, illustre la tornade d'Audenge dans son ensemble, de la base nuageuse jusqu'au sol :
 
Tornade EF1 d'Audenge (Gironde) du 24 mars 1774. Illustration de la tornade. © M. Butet, curé de Gujan
© M. Butet, curé de Gujan
 
 
Lors de son passage à proximité du château de Certes, la tornade provoque quelques dégâts sur la végétation et certaines constructionscharpente d'une grange transportée au loin, arbres tordus et déracinés, quatre piquets de chêne d'un pied de diamètre, qui soutenaient la palissade d'un jardin, arrachés de terre. Certains témoins rapportent que deux corbeaux et un chien sont emportés par le tourbillon, mais cette information n'a pu être vérifiée. Ce type de dégâts correspond à un phénomène d'intensité EF1.
 
Il est à noter que la tornade d'Audenge était accompagnée, sur la partie sud de l'orage, d'une averse de grêle durable qui a notamment sinistré les paroisses de Gujan-Mestras et du Teich "durant 27 minutes". Plusieurs tubas ont également été observés lorsque la tornade traversait l'est du bassin. 
     
 

En savoir plus sur les tornades